News

DIMA 2.0 : Outil pour les prestataires de formations continues dans le domaine des compétences de base des adultes

publié le: 22.11.2021

Inciter les adultes qui présentent de faibles compétences de base à entrer en formation est un défi pour la plupart des prestataires de formations continues. Le projet DIMA, lancé par l’UE, propose des outils en libre accès pour soutenir les prestataires de formations dans l’acquisition de participant-e-s. Axé sur la pratique, le paquet DIMA 2.0 comprend des ressources destinées à aider les prestataires de formations pour adultes (organisations, hautes écoles, institutions) et les responsables de cours à développer des stratégies efficaces, adaptées aux besoins d’adultes présentant de faibles compétences de base. Il a été créé dans le but de fournir une vue d’ensemble du processus de développement de stratégies dans le domaine de la formation des adultes.

Plus d’informations sur le projet DIMA 2.0 (en allemand)
Téléchargement de l’outil DIMA 2.0 (en allemand)

Observatoire de la formation continue : tendances actuelles

publié le: 19.11.2021

Chaque année, l’observatoire de la Fédération suisse pour la formation continue (FSEA) enregistre l’évolution actuelle du marché de la formation continue sur la base d’enquêtes auprès des prestataires. L’observatoire propose une évaluation de la situation économique et suit l’évolution de l’offre, de la demande, du chiffre d’affaires et du financement ainsi que la situation du personnel. L’édition 2021 est consacrée aux tendances en matière de formation continue après la pandémie de COVID-19.

Plus d’informations sur l’observatoire de la formation continue
Télécharger l’Observatoire de la formation continue FSEA 2021

Prise de position : « Prise en compte de la dyslexie et de la dyscalculie dans le paysage éducatif et professionnel »

publié le: 17.11.2021

La dyslexie (trouble d’apprentissage et de pratique de la lecture) et la dyscalculie (trouble des apprentissages des nombres et de l’arithmétique) font partie des troubles spécifiques du développement des aptitudes scolaires. Ces troubles affectent entre 10 et 15 % de la population et persistent jusqu’à l’âge adulte, avec des conséquences parfois graves. L’association « Verband Dyslexie Schweiz » (VDS) s’engage pour une meilleure prise en compte de la dyslexie et de la dyscalculie par le système éducatif et le monde professionnel. Elle a publié ses revendications actuelles à l’occasion de la Journée de la dyslexie et de la dyscalculie du 21 octobre dernier. La prise de position a été cosignée par sept autres organisations nationales.

Accéder à la prise de position « Für eine dyslexie- und dyskalkuliefreundliche Bildungs- und Berufslandschaft » (en allemand)

Le canton de Genève encourage la formation des adultes peu qualifiés

publié le: 12.11.2021

Entre le 1er juin 2021 et le 1er juin 2022, la perte de gain sera entièrement prise en charge pour les adultes peu qualifiés qui suivent une formation pendant leur temps de travail, en vue de l’obtention d’une attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) ou d’un certificat fédéral de capacité (CFC). En collaboration avec le canton, les syndicats et les employeurs, la Fondation pour la formation professionnelle et continue du Canton de Genève (FFPC) verse aux bénéficiaires 100 % (au lieu de 50 % jusqu’ici) de leur salaire s’ils sont absents de leur lieu de travail pour suivre une formation. Cette mesure permet aux personnes salariées de se former sans devoir renoncer à leur salaire.

Plus d’informations

Rapport Educa 2021 « La numérisation dans l’éducation »

publié le: 11.11.2021

La numérisation croissante modifie l’apprentissage, l’enseignement et la vie dans nos écoles à un rythme toujours plus rapide. Cette évolution a débuté bien avant la pandémie de COVID-19. Le rapport « La numérisation dans l’éducation », rédigé par l’agence spécialisée educa sur mandat du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) et de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP), présente pour la première fois, de manière globale, l’état et les répercussions de la numérisation dans le système éducatif suisse.

Télécharger l’étude (version courte disponible en anglais et en italien)

Colloque 2021 sur les compétences de base : documentation disponible en ligne

publié le: 9.11.2021

Le Colloque national de la Fédération suisse Lire et Ecrire du 2 novembre dernier était consacré au thème « Encourager l’entrée en formation dans le domaine des compétences de base : expériences et initiatives en Suisse ». Les enregistrements des exposés et les documents sont disponibles sur le site kompetence.ch.

Accéder aux documents et aux vidéos du colloque national sur les compétences de base 2021

Viamia : analyse gratuite de la situation pour les adultes de 40 ans et plus

publié le: 28.10.2021

La Confédération, les partenaires sociaux et les cantons souhaitent offrir aux personnes actives de 40 ans et plus la possibilité de réaliser régulièrement une analyse de leur situation. Ce bilan porte sur la situation tant privée que professionnelle de la personne en tenant compte de l’évolution des exigences sur le marché de l’emploi. C’est pourquoi le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) soutient financièrement, sur mandat du Conseil fédéral, le développement et la mise en œuvre de l’offre gratuite d’analyse et d’orientation « viamia » pour les personnes de 40 ans et plus. Depuis janvier 2021, des projets pilotes sont en cours dans 11 cantons. La mise en œuvre est placée sous la responsabilité de la Conférence suisse des directeurs et directrices de l’orientation professionnelle, universitaire et de carrière (CDOPU), qui assure aussi la coordination. La CDOPU est une conférence spécialisée de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP). Les réactions recueillies au cours des six premiers mois étant positives, « viamia » devrait être accessible aux personnes de 40 ans et plus dans la plupart des cantons dès janvier 2022.

Plus d’informations

 

Vers la page Facebook de « Simplement mieux ! »